PDF Évaluation de la diversité et estimation de la biomasse

Télécharger KOUADIO 2015.pdf ( 319 KB)
Afficher Open in browser
Upload date 16 Feb 2016
Contributeur yao jean kouadio
Couverture géographique Côte d'Ivoire
Mots-clefs biodiversité urbaine, espace vert urbain, Abidjan, Côte d’Ivoire
Date de publication 23/02/2016
Toutes les versions
# Nom du fichier Contributeur Upload date Taille Type de contenu
1 KOUADIO 2015.pdf (actuel) yao jean kouadio 16 Feb 2016 319 KB application/pdf

Objectif: La présente étude réalisée sur les arbres d’alignement des communes du Plateau et de Cocody a pour but d’évaluer la diversité des arbres d’alignement et leur rôle dans l’amélioration de l’environnement urbain.

Méthodologie et résultats: La méthode de relevés itinérants a permis de recenser des arbres plantés en alignement le long de 13 avenues et boulevards. Au cours de l’inventaire, les circonférences et les hauteurs des individus de dbh 9 5 cm ont été notées. Nous avons par la suite évalué la biomasse des individus à partir d’équations allométriques génériques des arbres urbains. Les analyses ont permis de dénombrer 705 individus dont 565 au Plateau et 140 à Cocody. Ces individus sont repartis entre 29 espèces, 20 genres et 17 familles. Les espèces les plus représentées sont  Albizia lebbeck, Hevea brasiliensis, et Terminalia mantaly. On note 51,72 % d’espèces de la région Guinéo-Congolaise et 41,37 % d’espèces exotiques introduites. La biomasse sèche des arbres des deux communes s’élève à 414,21 t/ha ; ce qui correspond à un stock de carbone de 207,105 t/ha.

Conclusions et application des résultats : Les résultats obtenus renseignent sur la diversité et le rôle compensatoire des arbres urbains dans la séquestration du dioxyde de carbone issu des activités anthropiques. Ces informations tirées des conclusions de la présente étude constituent une importante argumentation pour le maintien des arbres d’alignement dans la ville d’Abidjan.