News Actualisation du PAG

Commencées fin novembre 2013 à Taï, les consultations publiques pour l’actualisation du plan d’aménagement et de gestion du Parc National de Taï se sont poursuivies au cours du mois de janvier 2014 dans les quatre autres secteurs de gestion.

Lien relatif http://www.parcnationaltai.com/index.php/fr/blog/50-activites/258-actualisation-du-pag.html
Date de publication 03/04/2014
Contributeur Marie Solange Tiebre
Couverture géographique Côte d'Ivoire
Mots-clefs Plan d'aménagement, Taï

Dans ces localités de Djouroutou, Djapadji, ADK/V6 et Soubré, les différentes séances de consultation du public ont été respectivement présidées par les Sous-préfets de Djouroutou, de Doba, le Préfet de Buyo et le représentant du Sous-Préfet d’Oupoyo, qui ont rehaussé de leur présence les dites rencontres. Pour cette phase, outre la participation des autorités administratives, des chefs de village, de communautés et des associations, il convient de relever également la présence effective du Représentant de la GIZ, M. SANOGO Issoufou, Conseiller régional Développement local PROFIAB (Promotion des Filières Agricoles et Biodiversité) aux étapes de Djouroutou et de Djapadji.

L’entame des rencontres a été marquée par les propos introductifs des Chefs Secteurs, précisant aux populations les enjeux de la rencontre et requérant par la même occasion leur participation active. A la suite des Chefs Secteurs, M. SANOGO Issoufou a pris la parole pour indiquer combien de fois la GIZ soutenait ce processus participatif.

Le Commandant NEHOUN Brice, Chargé d’Etudes de la Direction du Parc national de Taï, a tenu à préciser au cours de ses interventions l’importance de ces séances pour la gestion durable du patrimoine mondial qu’est le Parc national de Taï avant de laisser la parole aux autorités administratives pour l’ouverture des séances.

Les séances se sont poursuivies avec la présentation faite par le par le Cdt NEHOUN Brice portant sur le contenu du document du PAG et le processus de son actualisation.

En outre, à chacune des séances, les Chefs Secteurs respectifs sont intervenus pour préciser la spécificité de leur Secteur de gestion, facilitant ainsi la contribution des populations aux échanges. Ils ont insisté sur le programme relatif à « la gestion participative et l’appui au développement local ». Il faut noter qu’au cours des échanges, la question de l’organisation et du fonctionnement des AVCD et celle de la réalisation d‘infrastructures sociales de Bases (ISB) ont principalement focalisé l’attention des intervenants. Pour les populations, les AVCD ont certes été créées mais n’ont pas été suivies et soutenues dans leur évolution.

Les échanges parfois houleux mais surtout très fructueux ont permis d’enregistrer les contributions des populations et parfois des doléances touchant l’amélioration de leur cadre de vie.

La délégation présente a aussi apporté des éclairages sur les préoccupations soulevées par les participants, en rappelant aux populations que toutes ces questions sont prises en compte dans le PAG et qu’elles devaient faire des suggestions pour que ces questions soient mieux appréhendées.

Avant de clore ces séances de consultation publique, les autorités ont remercié les populations pour leur mobilisation et leur participation active aux débats et leur ont demandé de s’approprier la conservation du PNT à travers une meilleure implication.

Les consultations publiques pour l’actualisation du PAG connaîtront leur dénouement avec l’atelier régional qui sera organisé les 03 et 04 mars 2014 à Soubré avec l’ensemble des parties prenantes à la gestion du PNT.

Réactions des populations après les séances

Veuillez noter que cette information a expiré.