News Changement Climatique : Les populations de Toumodi sensibilisées sur l’Agriculture Zéro Déforestation et le Reboisement

Voir tous les lieux sur la carte

Le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable (MINEDD) est à pied d’œuvre en vue de sensibiliser les populations de toutes les Régions de Côte d’Ivoire, sur la nécessité de lutter contre le changement climatique. A cet effet, la Commission Nationale REDD+ (Réduction des Gaz à effet de Serre due à la Déforestation et à la Dégradation des Terres) a organisé du 19 au 20 Août 2016, à la Mairie de Toumodi, un Atelier d’information et de sensibilisation des parties prenantes sur le mécanisme et les projets REDD+.

Lien relatif http://www.environnement.gouv.ci/actualite.php?rd=327
Source Ministère de l'environnement
Date de publication 24/08/2016
Contributeur Rolande Ettien
Couverture géographique Côte d'Ivoire,
Type Salles de conférence Salles de conférence
Mots-clefs Changement climatique, Déforestation, Reboisement,

De près de 16 millions d’hectare de forêts en 1960, la couverture forestière de la Côte d’Ivoire était à moins de 3 millions d’hectares en 2005, selon en Rapport de la FAO publié en 2005. L’Etat ivoirien conscient de cette menace a engagé d’importantes actions, dont la mise en place du Mécanisme REDD+. La Commission Nationale REDD+ (CN REDD+) a mis au centre de ses stratégies, l’information et la sensibilisation des populations sur le changement climatique et le mécanisme REDD+, afin de susciter leur adhésion et recueillir leurs avis sur les éventuels projets pilotes ; c’est ce qu’à rappeler, à juste titre, le Professeur Georges KOUADIO, Directeur Général de l’Environnement, représentant le Ministre de l’Environnement et du Développement Durable, à l’ouverture de cet Atelier. Pour le Prof. KOUADIO Georges, le Gouvernement Ivoirien s’est engagé à faire face au changement climatique avec l’appui de l’ensemble des populations ivoiriennes, à commencer par le monde paysan, les jeunes, les femmes et les enfants. Le Représentant du Ministre Rémi ALLAH-KOUADIO a, par ailleurs, insisté sur la nécessité pour tous, d’agir, à travers des actions concrètes, notamment, l’Agriculture Zéro Déforestation, le Reboisement, l’utilisation de nouvelles pratiques culturales respectueuses de l’environnement.
Mme RABBE Noêlle, Sous-Préfet de Kokumbo, représentant le Préfet de Toumodi et M. N’guessan KOUAKO, Représentant le Maire ont, tour à tour, salué l’initiative du MINEDD qui permettra de remédier à terme, à la dégradation tous azimuts de la forêt. Ils ont, donc, invité la population à mettre en pratique toutes les recommandations des experts du MINEDD et à s’engager, ainsi, pour la préservation des dernières reliques de forêt dans le Département de Toumodi.
Des projections de films, des présentations ainsi que des jeux de questions-réponses ont permis au représentant du Ministre et au Secrétaire Exécutif de la CN REDD+, Cmdt YAO Marcel de sensibiliser les populations sur les questions relevant de l’importance de l’arbre et de la forêt, du mécanisme REDD+, de ses enjeux et opportunités.
Pour rappel, la Côte d’ivoire a été admise en tant que pays pilote pour bénéficier du Fonds du Programme d’Investissement Forestier, à l’issue d’une rigoureuse évaluation des soumissions de trente-six (36) pays en compétitions le 15 mai 2015 à Washington DC (USA).
Ce programme permettra de reverdir les Régions du Bélier, du Iffou, de San Pedro et de la Nawa, à travers la mise en œuvre de projets pilotes REDD+ avec une participation active des communautés locales et du secteur privé. Cette phase de sensibilisation et d’échanges avec les populations est, donc, le préalable à la mise en œuvre de ce programme.

Veuillez noter que cette information a expiré.