News Côte d’Ivoire: la crise dans le secteur du bois de vène trouve enfin une solution

En Côte d’Ivoire, le secteur du bois de vène  se dirigerait vers une sortie de crise. C’est en tout cas ce que semble penser le syndicat des exploitants et exportateurs de cette essence. Le secrétaire général de l’organisation a récemment salué la décision du gouvernement d’autoriser la commercialisation de tout le bois de vène coupé avant la signature du décret d’interdiction qui a paralysé toutes les activités dans le secteur.

Lien relatif http://www.agenceecofin.com/bois/2203-18595-cote-d-ivoire-la-crise-dans-le-secteur-du-bois-de-vene-trouve-enfin-une-solution
Source Agence Ecofin
Date de publication 25/03/2014
Contributeur Milène Nadège Koutouan
Couverture géographique Côte d´Ivoire,
Mots-clefs Pterocarpus erinaceus, exploitation interdite du bois de vène, sortie de crise,

« La mesure est une bouffée d’oxygène. Nous commençons à retrouver le sourire, car nous pourrons vendre nos bois et réduire les nombreuses pertes enregistrées après la mesure d’interdiction.» a déclaré Serge Soumaro, qui a tenu à préciser que la mesure se révélerait aussi profitable pour l’Etat ivoirien du point de vue financier.

 « Par camion, chaque opérateur devra verser 2 millions de francs CFA dans les comptes du Comité de pilotage ouvert à la banque du Trésor public. Nous savons que ce sont environ 7000 camions qui ramasseront les bois. Soit plus de 14 milliards FCFA qui rentreront dans les caisses de l’Etat.» explique-t-il.

Particulièrement prisé sur le marché chinois, le Pterocarpus erinaceus  ou bois de vène, a vu son exploitation faire l’objet d’une interdiction en Côte d’Ivoire à partir du 23 juillet dernier, en raison des abus qui y étaient liés.

Veuillez noter que cette information a expiré.