News Initiation sur la Gestion Durable des Forêt en Côte d'Ivoire avec l'ATIBT, partenaire de la cellule FLEGT

Le Ministre, Mathieu Babaud DARRET, Ministre des Eaux et Forêts de la République de Côte d'Ivoire, a procédé à la signature de trois conventions portant sur la gestion durable de la forêt en Côte-d’Ivoire. La signature a eu pour cadre la salle de conférence du Ministère, le lundi 15 avril dernier.

Lien relatif http://www.celluleflegtceeac.org/les-actualites/139-international-initiation-sur-la-gestion-durable-des-foret-en-cote-divoire-avec-latibt-partenaire-de-la-cellule-flegt-.html
Source abidjan.net
Date de publication 15/04/2014
Contributeur Bi Tra Aimé Vroh
Couverture géographique International
Mots-clefs exploitation forestière, reboisement de vêne, exploitation minière

La première convention, est un accord de coopération technique avec l’Association Technique Internationale des Bois Tropicaux (ATIBT). Cette organisation, basée à Paris en France, apportera son appui technique et son expertise au Ministère des Eaux et Forêts dans le cadre de l’exploitation, la transformation et la commercialisation des bois tropicaux. Selon son président, Denis LEROY, l’Association Technique Internationale des Bois Tropicaux est une Institution Internationale, née après la seconde guerre mondiale qui a pour missions, entre autres, la promotion et la valorisation des bois tropicaux pour une meilleure compétitivité sur les marchés internationaux. Par la signature de cette convention, l’ATIBT s’engage à assurer un meilleur équilibrage des objectifs environnementaux et socio-économiques de la filière bois dans notre pays. Afin de rendre compétitif les bois ivoiriens, sur les marchés internationaux, l’ATIBT va apporter son appui pour une transformation locale plus poussée. Enfin, l’ATIBT veut faciliter une coopération efficace et novatrice pour une gestion rationnelle et durable des forêts tropicales afin d’augmenter leur contribution au développement économique des pays forestiers. Le Ministre des Eaux et Forêts s’est réjoui de cet appui technique et a souhaité que ce partenariat soit pérennisé.

La seconde convention qui porte sur le financement de 500 hectares de reboisement de vêne dans la forêt classée de Foumbou, dans la région de Korhogo. Ce financement, d’un montant de 305 millions, sera assuré par l’Association Sino-Africaine des Exploitants de bois de Côte-d’Ivoire qui était représentée par son président, monsieur ZHAO Vincent. A l’endroit de ces nouveaux partenaires du secteur forestier, le Ministre Mathieu Babaud DARRET a émis le vœu de s’inspirer davantage de l’expérience chinoise en matière de reboisement, et a salué l’excellence des rapports entre la Côte d’ Ivoire et la Chine.

Enfin, la troisième convention a porté également sur un accord avec le SYNEEBV-CI qui est le Syndicat des Exploitants et Exportateurs de bois de vêne de Côte-d’Ivoire. Ce syndicat est un regroupement d’exploitants forestiers ivoiriens qui se sont engagés à assurer le financement de 500 hectares de reboisement de bois de vêne à hauteur de 305 millions dans les forêts classées du haut Bandama et de la Loho. Cet engagement a surtout été matérialisé par la remise au moment de la cérémonie d’un chèque de 75 millions de francs par le président du syndicat, monsieur KONAN Kouassi, au Ministère des Eaux et Forêts pour démarrer la mise en œuvre de ce projet. Monsieur le Ministre, très ému par cet engagement des ivoiriens à accompagner le gouvernement dans la sauvegarde de la forêt, a tenu à saluer ce geste de haute portée patriotique que, pour lui, l’histoire retiendra.

Il faut noter que la signature de toutes ces conventions s’inscrit dans la volonté du Ministère des Eaux et Forêts de rechercher des partenaires techniques en vue de l’appuyer dans la mise en œuvre de la politique de gestion durable des ressources forestières. En effet, l’état de dégradation très avancée du patrimoine forestier de la Côte-d’Ivoire et le pillage des ressources forestières, a amené le Ministère des Eaux et Forêts à élaborer un programme d’urgence de restauration du couvert forestier dont l’un des axes majeurs est le reboisement. Ce programme de reboisement concerne l’ensemble du territoire national et en priorité la zone du centre, nord, Ouest de la Côte d'Ivoire d’où la nécessité d’assurer, par un programme adéquat, le renouvellement de la ressource.

Au total, ces deux dernières conventions vont permettre le reboisement de 1000 hectares de vêne dans la zone nord de Côte d'Ivoire, au-dessus du 8ème parallèle.

Veuillez noter que cette information a expiré.