News Lancement du projet " UNE ECOLE, 5 HA DE FORET "

Le projet « 1 école, 5ha de forêt »se veut une étape nouvelle de la stratégie nationale pour l'amélioration et la sécurisation des reboisements.Piloté par le commandant Apata Yavo Nicolas, ingénieur des Eaux et Forêts, le projet vise à promouvoir les plantations forestières en milieux scolaires et à favoriser le développement durable pour satisfaire les besoins pédagogiques, matériels et financiers des communautés éducatives sur toute l'étendue du territoire national.

Lien relatif http://www.eauxetforets.gouv.ci/index.php/projets/projet-1-ecole-5-ha-de-foret/198-lancement-du-projet-1-ecole-5-ha-de-foret
Source Ministère des eaux et forêts
Date de publication 28/01/2014
Contributeur Bi Tra Aimé Vroh
Couverture géographique Côte d'Ivoire,
Mots-clefs reboisement, milieu scolaire, plantation forestière,

Au cours de son allocution de présentation du projet qui a précédé celle du Lieutenant-colonel AKE Abrogoua, Directeur Régional des Eaux et Forêts de Yamoussoukro, en qualité de président du comité d'organisation,le Commandant Apata Yavo a vivement remercié Monsieur le Ministre des Eaux et Forêts pour sa grande vision de pérennisation et de sécurisation des opérations de reboisements par l'implication de la communauté éducative. Pour lui, ce projet, à terme, permettra de reconstituer 6000 ha de plantations forestières en 5 ans, pour 1200 établissements scolaires. Le projet permettra également le développement d'activités pédagogiques et éducatives sur l'écocitoyenneté et favorisera la création d'activités génératrices de revenus additionnels pour les coopératives scolaires et les COGES par les pratiques agro forestières.

C'est pourquoi, vu son importance, le Commandant Apata a lancé un appel aux bailleurs de fonds pour soutenir ce projet afin de le pérenniser.
Le Commandant Apata Yavo, coordonnateur national du projet, a terminé son allocution en soulignant que la condition requise au niveau de chaque établissement scolaire pour être pris en compte par le projet est de disposer de parcelles de 5 ha, au moins, qui répondent aux normes pédologiques. C'est en cela que la participation des parents d'élèves, des propriétaires terriens et de tous les acteurs est nécessaire.

Autant d'aspects positifs pour la communauté éducative qu'a tenu à saluer monsieur EFFIM M'bra Kouakou Nicolas, Directeur de la vie scolaire, au nom de Madame la Ministre de l'Education Nationale et de l'Enseignement Technique qu'il représentait à cette cérémonie.Monsieur EFFIM M'bra Kouakou Nicolas a surtout indiqué la volonté de Madame la Ministre à engager toute la communauté éducative dans ce projet qui, pour elle, est une opportunité d'éveil, de prise de conscience et de sensibilisation de nos enfants.
Monsieur le Ministre des Eaux et Forêts, Mathieu Babaud DARRET, a indiqué que l'initiation de ce projet qui tient à cœur au Président de la république et à tout le gouvernement a pour objectif principal d'inculquer le savoir, le savoir-faire et le savoir-être, en matière de forêt, aux enfants depuis l'école et faire d'eux des hommes et des femmes éco-citoyens de type nouveau, respectueux de l'environnement. C'est pourquoi, tout en marquant sa satisfaction pour son démarrage effectif, le Ministre a lancé un appel, à l'endroit de tous les acteurs, pour leur franche implication pour la réussite de ce projet dont la Côte d'Ivoire a besoin afin de reconquérir son couvert végétal fortement dégradé.

Veuillez noter que cette information a expiré.