News Projet Modernisation et renforcement de capacités des Herbiers de Côte d’Ivoire

En 2016, grâce à un projet GBIF, les principaux détenteurs d’herbiers en Côte d’Ivoire (Centre National de Floristique – CNF, Centre Suisse de Recherche Scientifique - CSRS, Institut Botanique Aké-Assi d’Andokoi - IBAAN et l’Université Jean Lorougnon Guédé - UJLoG), ont décidé de travailler en consortium pour une initiation à la publication des données d’herbier sur le site GBIF et rendre accessibles ces collections d’herbiers aux chercheurs. Mais ces différents Herbiers présentent de nombreuses difficultés (mauvaise gestion, mauvaise conservation, manque d’expertise, plusieurs spécimens non identifiés et non montés, etc.).

Lien relatif http://www.cnf-ufhb.ci/
Source Centre National de Floristique, Université Félix Houphouët-Boigny, Abidjan, Côte d'Ivoire
Date de publication 05/09/2018
Contributeur Marie Solange Tiebre
Couverture géographique Nationale
Mots-clefs Herbier, Centre National de Floristique, Plantes tropicales, Conservation de la Biodiversité, Numérisation des spécimens

Le présent projet vise donc à mettre les herbiers nationaux à la disposition des scientifiques aux fins d’études et de recherche botaniques en assurant la maintenance, la bonne gestion et l’enrichissement des collections de spécimens botaniques couvrant les divers territoires phytogéographiques de la Côte d’Ivoire. De façon spécifique il s’agit de (i) réaménager les herbiers nationaux afin de ranger les nouvelles collections ; (ii) renforcer la connaissance portant sur la flore de la Côte d’Ivoire ; (iii) contribuer à l’alimentation des bases de données dans les Logiciels TROPICOS ainsi qu’au portail GBIF ; (iv) participer à la formation des enseignants, des étudiants et des personnels d’herbiers en établissant une collaboration scientifique entre les institutions partenaires et d’autres sur le plan international, notamment avec l’École de foresterie de l’Université de Moncton au Canada avec laquelle nous avons signé une entente de partenariat.