News Sommet Mondial sur l’Environnement 2015/ La Côte d’Ivoire prépare sa participation

La Côte d’Ivoire prépare activement sa participation à la 21ème Conférence des Parties à la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques, qui se tiendra du 30 novembre au 11 décembre 2015 à Paris en France. 
A cet effet, le Ministre de l’Environnement de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable, Docteur Rémi ALLAH-KOUADIO a eu des séances de travail, ce Vendredi 09 Janvier 2015, avec l’Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire et le Directeur Pays du PNUD.

Lien relatif http://www.environnement.gouv.ci/actualite.php?rd=226
Source Ministère de l’Environnement de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable (MINEDD)
Date de publication 05/02/2015
Contributeur Milène Nadège Koutouan
Couverture géographique Côte d´Ivoire,
Mots-clefs 21ème Conférence des Parties à la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques, Ministère de l’Environnement de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable (MINEDD), PNUD, Conférence Paris Climat 2015 (COP 21), processus REDD+ (Réduction des émissions de gaz à effet de serre dues à la déforestation et à la dégradation des forêts), Banque Mondiale, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de France en Côte d’Ivoire

La rencontre entre le Ministre Rémi ALLAH-KOUADIO et Son Excellence Georges SERRE, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de France en Côte d’Ivoire a été l’occasion pour les deux hommes d’échanger sur cette participation de la Côte d’Ivoire à la 21ème conférence des parties à la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques, dénommée Conférence Paris Climat 2015 ou COP 21. Ainsi selon l’Ambassadeur, La France présidera cette 21ème Conférence des Parties de la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques de 2015. Une échéance cruciale qui, selon l’Ambassadeur de France, doit aboutir à l’adoption d’un premier accord universel et contraignant sur le climat pour maintenir la température globale en deçà de 2°C. 
Le Ministre de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable a poursuivi ses échanges avec M. Luc GREGOIRE, Directeur Pays du PNUD en Côte d’Ivoire. Pour M. Luc GREGOIRE, la Côte d’Ivoire sera, l’un des portes voix de l’Afrique car toute une série d’initiatives, qui valorisent les meilleures pratiques et les orientations en matière d’adaptation aux changement climatiques, de résiliences, de transformations structurelles, ont été prises par le gouvernement ivoirien.
Pour sa part, le Ministre ALLAH-KOUADIO a présenté les importantes avancées de la Côte d’Ivoire dans le domaine de l’environnement et du développement durable, avant d’insister sur l’importance pour la Côte d’Ivoire de préparer efficacement sa participation à cet important sommet de Paris. Pour le Ministre il s’agit de mettre en place une stratégie et une planification commune qui permettront de décliner des activités concrètes, afin d’aborder cette COP 21, dans de meilleure condition.
Rappelons que dans le cadre de la lutte contre les changements climatiques, la Côte d’Ivoire s’est engagée, à travers le processus REDD+ (Réduction des émissions de gaz à effet de serre dues à la déforestation et à la dégradation des forêts), à restaurer son couvert forestier et à contribuer à la lutte contre le changement climatique et bénéficie, à cet effet, d’un important don de la Banque Mondiale.

Veuillez noter que cette information a expiré.